lundi 18 avril 2016

Lumière sur


Wikipédia, pourquoi révèles-tu l’identité des étoiles* ?
Mon vrai nom à moi c'est Patate, mais je préfère qu'on m'appelle Frite
Évidemment, à cette histoire, j'ai prévu une suite
C’est quand même mieux qu'une chambre d'hôtel
Pour la star que je suis –je me flagelle ensuite
Non, je m'économe ! Ça y est, je la tiens, ma chute ! –ne lâche rien
Ceux qui ne la comprendront pas obtiendront automatiquement la nationalité belge.

*Stars

Trêve de plaisanterie. 
Comme je l'ai dit de manière détournée et espacée dans le temps, je suis actuellement sur un projet musical. Changement de programme, changement d'identité oblige.
Toutefois, afin de faire converger « mes luttes » et de ne pas m'éparpiller, je garde mon premier nom d'emprunt, auquel j'accole Freat. Ce compromis donne ainsi Déborah Reverdy aka Freat.
Ce sera du Rap lent, par opposition au Rap ide.
Trois morceaux sont écrits, textes et musiques. J'en suis au mixage.
Comme je fais, dans le même temps, d'autres choses, je ne vais pas pouvoir te donner de date. Cela peut être dans deux mois, ou bien quatre.
Personne ne m'attend, c'est pour moi un avantage.
Je te demanderai un peu d'indulgence, au moins pour les premiers morceaux, car l'un d'eux, plus qu'être en phase de mixage, est en phase de rattrapage. L'enregistrement se fait à la maison, quand mon voisin, dont je partage le mur, a cessé de se laver, de faire sa machine, de faire les cent pas, de jouer avec ses enfants, de parler, bref, quand il dort.
Il est possible -la tentation est grande, que certains textes apparaissent ici, avant que les morceaux ne soient prêts.
Il est un peu tôt pour te proposer de t'abonner à ma chaîne Youtube, mais, pour info, c'est ici : Déborah Reverdy aka Freat

article précédent : Panem et Circences

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire