dimanche 9 février 2014

Passer la nuit à tabac


Je sais pas ce que j’ai
Ou ce que j’ai pas
Mais ça va moyen
Je vois tout gris
Mon chat, la nuit
Même la page sur laquelle j’écris
Je voudrais la tourner mais
Mes mains sont prises
Par un verre de grise, une clope
Je crois que je pars en fumée
Tu les vois les signaux ?
Moi j’ai bien du mal
Bien du mal, à distinguer
Les lettres des missives
Les caractères sont si trempés
Que je n’imprime plus rien
Enfin, plu beaucoup
Sur mon cahier
Fait pas beau à voir
Papier mâché Hic ! Gâché
Mais y en a un : 
Tout ce que j’écris est à chier
J’ai le hoquet, te la refais :
Tout ce que j’écris est tâché
D’encre, et de tout comprendre
Mais le son prend le dessus sur le sens
Dessous pourtant
Je cherche
Les mots justes
Mais, j’ai juste des mots.